Image

FIBAD : Le président Honoré Zolobé se réjouit de l'évolution du badminton ivoirien.

C'était à l'occasion de l'exécution du projet du service de coopération de l'ambassade de France en Côte d'Ivoire, le samedi 25 novembre 2023 à l'Agora de Koumassi.

Le président de la fédération ivoirienne de badminton, Honoré Zolobé s'est dit heureux de voir la discipline qu'il dirige prendre son envol.

La Côte est à l'honneur. Un stage d'entraîneurs niveau 2 s'est déroulé pour la première fois en terre ivoirienne, la semaine dernière. Plusieurs pays, tels que le Cameroun, RDC Madagascar, Sénégal, Côte d'Ivoire etc...ont suvi avec beaucoup d'intérêt le stage réservé aux techniques. La Côte a présenté cinq (5) techniciens à ce rendez-vous continental qui s'est achevé le vendredi 24 novembre dernier.

Une collaboration avec l'ambassade de France bat son plein. Cette fois, c'est le para badminton ( badminton des handicapés) qui est présent à l'agora de Koumassi. Tout cela pour démontrer le travail bien fait au sein de la fédération ivoirienne de badminton. La pratique du badminton par les personnes en situation de handicap est un point très important dans le développement du badminton à l'international. La Côte d'Ivoire se comporte très bien au plan continental avec plusieurs médailles récoltées. Au niveau scolaire, le badminton est pratiqué. Après le championnat scolaire qui s'est tenu à Yamoussoukro avec des élèves venus des quatre coins du pays, les représentants ivoiriens iront au Zimbabwé pour prendre part au prochain championnat d'Afrique scolaire.

Une confirmation de la bonne santé Sportive du badminton ivoirien. Une future collaboration avec l'OISSU va se mettre en place très bientôt. Car l'international vient de mettre à la disposition des amoureux de la discipline un volan réservé à la pratique du badminton en plein air. Ce qui n'était pas évident car cette discipline se pratique en salle (gymnase). Et c'est ce qui freinait la participation de la FIBAD aux activités de l'OISSU . Mais, ce n'est qu'un mauvais souvenir car nous réservons une grande surprise à l'OISSU lors des prochaines compétitions scolaires.

Le badminton est pratiqué par tout le monde et les résultats continuent d'honorer notre pays. A relevé Honoré Zolobé, président de la fédération ivoirienne de badminton.